Marie-Claire Idées : un anniversaire

Aujourd'hui sort le nouveau numéro de Marie-Claire Idées. Nouveau, dans tout les sens du terme. Nouveau parce que le dernier, mais surtout parce qu'après  un énorme travail de toute la rédaction, le magazine a été totalement repensé. Nouvelle maquette, nouveau look, allez le voir, ses nouveaux habits sont une réussite.

Je suis très heureuse de vous présenter le sujet que j'ai réalisé pour le magazine sur le thème de l'Anniversaire, avec mon ami Jean-Baptiste Pellerin : des idées, vite -ou un peu moins vite - faites, réalisées par mes créatrices préférées pour fêter ceux que vous aimez.


 Création de la nappe : Anne Ventura


Enfin une jolie idée pour offrir des bouteilles!! Des petits sacs en lin dans lesquelles on a glissé des housses isothermes
Création Isabelle Leloup


Des petites idées vite faites, comme j'adore! Juste la date de la fête autour d'une serviette.
Idée Anne Ventura


Des petits drapeaux remplacent les bougies....


... Qu'on plante sur une planche. Elles peuvent illuminer tout le repas.
Créations Anne Ventura


 Et quand la nuit tombe, la jolie lumière des photophores.
Création Anne Ventura

Toutes les explications des créations dans Marie-Claire Idées.

J'en profite pour vous rappeler les dates de mes prochains ateliers : 
Chez moi, pour un "Thé au château" les 6 et 10 mai, ou pour un atelier avec visite de Rungis le 15 juin. 

Renseignements ici.




Photo JB Pellerin
 
Et à Saint-Rémy-de-Provence, les 24 Mai et 10 juin, au Mas des Alpilles. 

Renseignements ici


Rejoignez-nous pour une parenthèse de "slow life", de douceur, de temps dédié à la décoration, à l'amour des fleurs, de la cuisine,  à ce que vous aimez, un moment suspendu dans des vies où l'on s'accorde trop peu d'attention.

Et une fois de plus, je vous remercie de tout mon coeur pour vos nombreux messages de soutien, qui m'ont énormément aidée dans cette période un peu difficile. Vous ne me connaissez pas et vous prenez la peine de m'écrire des petits mots pleins de gentillesse. Tout cela m'a touchée plus que vous ne l'imaginez. Merci, merci.

Posté le 20 avril 2017 sur "Mon travail"



Ateliers en Provence

La Provence est ma deuxième maison. J'y vais souvent, j'y aime tout :  les paysages, la lumière, les couleurs, "ces gris faits de lumière intense et de couleurs broyées", comme l'écrivait Giono, les champs de lavandes, les minuscules cabanons perdus dans les vignes et les villages perchés, la noblesse du Mont Ventoux, les cigales. Il y a quelque chose de romanesque particulier à la Provence, évoquant "Manon des sources", les traditions encore si présentes, une certaine âpreté mêlée de douceur, une forme de résistance qui fait dire à Giono encore, que quelque chose en Provence résiste "à la civilisation de l'argent."

Bref, je m'y sens bien et j'avais depuis longtemps le désir d'y organiser des sessions d'ateliers, sans trouver l'endroit idéal.

C'est chose faite aujourd'hui, et je suis très heureuse de vous recevoir  au Mas des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence, pour des ateliers autour du thème "Recevoir", des fleurs- roses et pivoines - de la cuisine, de la décoration et du plaisir d'être ensemble. 

Photo @dream.and.love.by.flo
Pas de "leçons", mais une parenthèse que j'espère douce et joyeuse, un moment suspendu pour vous consacrer à vous-même, pour vous relier aux autres et à ce que vous aimez, pour nourrir votre créativité autour de ce qui fait le quotidien plus beau. 
Sans obligation de "faire bien", de "faire mieux" ou "d'être à la hauteur", sans se comparer aux autres. 
Juste un moment pour apprécier d'être là, ensemble et de se consacrer à ces "petites choses" de la vie, créatives et inspirantes qui nous apaisent et nous rendent heureux.

Déroulement d'un atelier : 

Je vous accueillerai à 9h au Mas, pour  un  thé/café et une petite collation "maison".

Nous nous rendrons ensuite chez un producteur de pivoines ou de roses, selon les dates, afin de rapporter des brassées de fleurs.




Nous passerons ensuite un moment dans une chèvrerie ou se fabrique un fantastique fromage de chèvre artisanal que  nous rapporterons pour le déjeuner.


Puis retour au Mas où avec Anne, maitresse des lieux et grande passionnée de brocante et de chine, nous aurons préparé "une petite boutique de fleurs", avec des vases, des paniers, et tout ce qui est nécessaire à la préparation des bouquets. 

Nous décorerons ensemble la table, puis nous déjeunerons à l'ombre de la tonnelle.
Les menus que je prépare sont bio autant que cela m'est possible, exclusivement végétariens, et, selon les possibilités, j'utiliserai des légumes du potager. Je vous donnerai bien sûr mes recettes, nous partagerons des idées.

Photos Anne Poutoire

Puis pause café autour de la piscine, celles (ou ceux) qui le souhaitent pourront y faire un plongeon (ou pas de plongeon. S'y tremper, nager, améliorer leurs propres records, ou simplement ne rien faire et profiter du soleil...). 

Pour ceux ou celles qui  préfèrent explorer encore un peu cette région de rêve, nous vous emmènerons faire une ballade dans un magnifique endroit, au bord de l'eau, pour un dernier café bucolique.


Tout au long de cette journée, vous pourrez bien sûr faire des photos. Je partagerai avec vous ce que vingt ans de collaboration avec des magazines m'ont appris sur l'image, le cadre, la mise en scène. (Rien sur l'aspect technique, je précise...)

L'atelier se terminera vers 16h. Vous repartirez avec votre bouquet, des gâteaux (s'il en reste!!!) et un petit cadeau-souvenir de cette journée.

Le magazine américain "Victoria magazine" réalisera un reportage sur l'atelier du 24 mai. 


Calendrier et tarifs : 


24 mai 2017
10 juin 2017

Tarifs des ateliers : 280€


Il existe des possibilités de tarifs dégressifs si vous amenez des ami(e)s. 

Pour les inscriptions et les informations, merci de m'écrire sur ma boite mail, rubrique "Si vous voulez m'écrire".

Si vous souhaitez passer une nuit (ou plusieurs)  dans la région, nous  pouvons vous fournir une liste d'hôtels ou de maisons d'hôtes adaptés à votre budget. Au Mas des Alpilles, Anne et son mari proposent également un petit appartement indépendant que vous pouvez louer si vous désirez prolonger cette expérience de "slow life" provençale.

https://www.airbnb.fr/rooms/9919990

J'espère vous recevoir bientôt en Provence. J'aimerais que vous quittiez ces ateliers avec une énergie nouvelle, des idées et des recettes à reproduire chez vous et que les rencontres que vous y ferez se transformeront en amitiés. Nous avons tant de choses à partager.


A bientôt au Mas des Alpilles!
Instagram : mas_des_alpilles


Posté le 21 mars 2017 sur "Ateliers"








Atelier blanc


Petit compte-rendu de mon dernier atelier sur le thème du blanc. Commencé par une visite de Rungis, explosant de renoncules et de lilas à cette période de l'année. Je me suis d'ailleurs dit que j'aurais peut-être dû faire un atelier rose, tant je ne me lasse pas de cette couleur.



Du mauve aussi ...


Une des participantes sentant mon hésitation m'a même dit très gentiment "tu peux changer de couleur"... Mais blanc j'avais décidé, blanc ce serait (j'ai tendance à toujours changer d'avis au dernier moment). 




Retour à la maison : 

Il y a un moment que j'adore c'est celui où l'on arrive chez moi. On déballe les fleurs, on se fait un café, on commence à regarder ce qu'on va faire. Les participantes (je ne montre pas de photos parce que je ne suis pas la meilleure portraitiste qui soit, et qu'elles n'en ont peut-être pas envie), hésitent toujours un peu. Et puis les choses prennent forme, et je suis étonnée de leur savoir-faire, alors que certaines disent "je ne suis pas bonne avec les fleurs". 






Et moi ...

Je me dis toujours un peu la même chose au fond. Je suis sensée donner quelques conseils alors que je fais toujours les choses - je ne trouve pas d'autres formules que .. au pif. 

J'avais  désespérément cherché un contenant qui pourrait faire office de centre de table. Je ne voulais pas de vase classique, plutôt quelque chose en longueur.  C'est à la brocante du village voisin - 48 h avant l'atelier, c'est souvent comme ça-  que j'ai trouvé cette panière très longue, 3€, elle m'attendait, elle était pour moi.


Je l'ai juste peinte en blanc, c'était parfait.

Et voilà!!



Couverts "Merci"

Au fond, du plastique bien étanche et de la mousse Oasis. Et un mélange de pois de senteur, frésias, laurier tain et herbes, dont j'ai oublié le nom.

 Des idées de petits cadeaux...



Et pour le déjeuner...


De la soupe blanche, mélange de céleris, oignons blancs et navets longs ou radis blancs, "Daikon" en japonais puisqu'il est très utilisée dans la cuisine au Japon, comme me l'a précisé une des participantes, grande connaisseuse du pays.

 Pinterest
 Et comme toujours, des tas de graines diverses et un peu de fromage de brebis émietté.

 Vaisselle et couverts "Merci"

Je n'ai pas eu le temps de photographier le reste... Mais comme j'avais décidé de réhabiliter les navets - si je puis dire- j'avais concocté une tarte aux navets caramélisés et une charlotte aux poires. 

Je me répète, mais j'ai adoré ce moment suspendu, intime et chaleureux - je crois- C'est étrange, comme l'intimité peut s'installer rapidement avec des personnes qu'on ne connaissait pas trois heures auparavant. Les barrières tombent. La capacité des femmes à se livrer avec sincérité? Le pouvoir des fleurs??

Quand elles sont parties, j'avais envie de recommencer tout de suite.

A très vite!! 

Posté le 14 mars 2017 sur "Mon travail"

Et pour d'autres ateliers, voir le calendrier ici.







 

Venez prendre le thé chez moi

Contrairement aux apparences, les beaux jours arrivent. Avec le printemps qui s'annonce, il me vient le désir de partager avec vous les douceurs de cette saison de rêve. Retrouvons-nous pour un nouvel atelier avec une visite de Rungis, mais aussi pour une nouvelle version printanière de mes ateliers, "Thé au château".

ATELIERS "RUNGIS"
------------------------

Je vous propose une nouvelle date pour  un atelier avec visite de Rungis, puis retour chez moi pour réaliser des bouquets, préparer une jolie table et déjeuner ensemble. Ces ateliers se dérouleront comme ceux que j'ai déjà organisés, (pour tous les détails sur cet atelier, voir mon post "Mes petits ateliers". 

J'espère que la météo nous permettra de passer ce moment dehors, dans le parc.


DATES DE L'ATELIER "RUNGIS"


Il reste encore des places pour le Jeudi 15 juin 2017

Départ à 8 h de la porte d'Orléans (j'ai eu pitié de vous, j'ai reculé le rendez-vous d'une heure).
 

Fin de l'atelier 14 h environ.

Tarif de l'atelier : 200 €
______________


ATELIER

"THÉ AU CHÂTEAU"
ou
       "VENEZ PRENDRE LE THÉ CHEZ MOI"

Je vous propose également de  "Venir prendre le thé chez moi", pour un moment aux couleurs du printemps qui s'annonce. Je vous donne rendez-vous directement chez moi à 14h. Ensemble, nous irons dans le parc, à la rencontre du renouveau, des couleurs, de la vie.   


il y aura beaucoup de fleurs, certaines que j'aurais achetées, d'autres cueillies dans la nature. 


Nous réaliserons des bouquets, une jolie table, des petits DIY. Puis nous prendrons le thé, toujours, (je l'espère), dans le parc.


Ce n'est pas un "coaching" que je vous propose, pas un enseignement. J'aimerais que ces moments soient une parenthèse que vous vous offrez pour faire ce que vous aimez, dans une vie où l'on s'accorde si peu d'attention. Un moment où vous pouvez développer votre créativité, sans être dans l'urgence, sans obligations de "résultats". Un moment de douceur, léger et joyeux.

Pas de thème particulier pour ces ateliers, mais un fil conducteur : après avoir témoigné ici du fait que ranger sa maison aide à se ranger la tête et à se sentir bien, je continue sur cette lancée pour comprendre comment utiliser au mieux nos possibilités. Dans tous les domaines.

 Je sais que la phrase "il n'y a plus rien à manger" sonne aussi faux en général que "je n'ai plus rien à me mettre", et n'est souvent dictée que par la paresse d'innover avec, simplement, ce que nous avons.

Je vous propose donc de vous recevoir en essayant, (ce sera un défi pour moi aussi) de faire les choses de la manière la plus raffinée possible avec, sinon ce que j'aurai chez moi, du moins en vous donnant des idées pour tirer le maximum de ce que nous avons -presque- toujours chez nous.

Je vous donnerai mes "trucs", et quelques-unes de mes "fiches cuisine du château". Vous pourrez ensuite me donner la liste de ce qui vous reste chez vous, et nous chercherons des idées pour une semaine (ou un week-end) sans courses, ou presque. (Récupérant ainsi un temps précieux).

L'idée de ce thème s'est imposée à moi lorsque j'ai pris conscience de la quantité de nourriture que nous gâchons, malgré nos efforts. 30% de la production mondiale est tout simplement jetée.

Depuis le début de ma carrière, j'ai toujours essayé de m'en tenir à une idée qui m'est chère : rendre le quotidien plus beau avec ce que l'on a sous la main, sans se ruiner, en restant dans l'élégance de la simplicité.

C'est  cette "philosophie" que j'aimerais partager avec vous au cours de ces "Thés au château".

CALENDRIER DES ATELIERS
 "THÉ AU CHÂTEAU"

Samedi 6 mai
Mercredi 10 mai
Samedi 24 Juin
Samedi 1er juillet 

Rendez-vous à 14h chez moi, au Château de Cheptainville, (dans l'Essonne). Je vous transmettrai l'itinéraire si vous venez en voiture. Si vous préférez venir en RER, je viendrai vous chercher à la gare la plus proche, (Marolles-en-Hurepoix, RER C, direction St Martin d'Étampes, à 45 mn de Saint- Michel-Notre-Dame).

Tarif de l'atelier : 100 €

L'atelier de terminera vers 18h.

J'espère vous accueillir bientôt chez moi pour partager ces moments avec vous.

Posté le 5 mars 2017 sur  "Mon travail"






Ranger, le yoga de l'esprit

C'est normal. L'expression "Grand nettoyage de printemps" a un sens profond. Même pas la peine de expliquer pourquoi, 99% d'entre vous me comprendront :  sortir de l'hiver, envie de vert, de frais, envie de muer, comme les papillons, de sortir de sa chrysalide hivernale.

Pour moi, ça a commencé avant-hier, alors que je me disais pour la énième fois, en passant devant ce bouquet réalisé pour mon premier atelier en décembre, qui depuis prend la poussière et tombe en ruine : "il faudrait quand même que je le jette".




 Alors là dis-donc, comme dit mon petit-fils, prise de je ne sais quelle énergie printanière, j'ai décidé de m'attaquer, du moins en partie, à  ce qui chez moi me plonge dans des affres d'agacement contre moi-même, contre ce que j'appelle les zones de non-droit (tiroirs bordéliques, placard "bourrés", bureau peu à peu envahi, et que dimanche, c'est sûr, je range), contre tout ce qui régulièrement me fait me dire "il faudrait quand-même" (faire l'argenterie, nettoyer sous le meuble de la cuisine, sous le meuble du lavabo, faire le tri des vieux produits de beauté etc...).

Je dois dire que je suis plutôt naturellement ordonnée. Ce qui signifie que je range mes affaires lorsque je rentre le soir, que je vide ma valise immédiatement lorsque je rentre de vacances, que je ne laisse pas traîner les choses. Mais j'ai une fâcheuse tendance à "bourrer" les placards (voir plus haut), à laisser la poussière s'accumuler là où ça ne se voit pas, bref, à favoriser l'extérieur plutôt que le travail de fond. Jetez-moi la première pierre (d'argent) si vous êtes une fée du logis, je vous envie.

Cela étant, j'aime bien ranger, faire le ménage (voir "Le ménage, c'est chic", ici même). Mais il faut qu'il y ait une gratification esthétique, un détail final, un petit raffinement, pas juste du gros oeuvre, non, il faut une récompense, une touche de poésie, c'est un minimum.

J'ai donc commencé (puisqu'il n'y a pas encore de fleurs dans les jardins) par acheter chez mon fleuriste local un gros bouquet de gypsophile, parce que je voulais du blanc, du blanc et du vert. Assez de doré, d'argent, d'étoiles et de branches nordico-misérables.




Déjà, je  sentais un vent de fraîcheur salutaire souffler sur ma maison. C'était parti.

Étape 1, la salle de bain. Je vous montre les choses telles qu'elles sont, cash, sans filtre, parce qu'un des principes de ce blog est de ne pas raconter n'importe quoi. Je précise aussi que j'ai fait AVEC CE QUE J'AVAIS. Parce qu'emprunter des choses dans les boutiques pour faire maison parfaite, c'est trop facile vu que je ne paie rien, mais tout le monde n'a pas accès à ces privilèges et ce n'est pas juste.

J'ai deux grandes zones de non-droit dans ma salle de bain : 1) le bord de la baignoire. 


J'ai la passion des shampoings. Entre ceux pour cheveux fins et mous, tristes et plats ou appauvris par l'âge, (malgré les effets de langage, c'est quand même ce que ça veut dire), les effets cachemire et les "touchers de soie", je dois en avoir 14. + les après-shampoings.  Et les "avants", et les échantillons que je décolle dans ELLE et que je garde précieusement pour les cas de grande pénurie, ce qui ne m'est encore jamais arrivé. Donc, je n'ai gardé que l'essentiel.  Jeté ceux dont je ne me suis pas servi depuis un an; et rangé dans des boites en plexi (que j'achète chez MUJI) ceux à qui je laisse une dernière chance.

J'en ai plusieurs (des boites), et j'y  range, sur une étagère, les produits dont je me sers peu, par ordre de fréquence d'utilisation : au fond les produits solaires etc...



Autre zone sensible, les tiroirs, et je ne suis pas fière:

Là, pareil : j'ai jeté, mis le non-essentiel dans les boites en plexi, le reste dans des petits paniers, en essayant de trouver un classement cohérent.



Et les médicaments dans cette boite qui leur est dédiée, trouvée chez Hema.


J'ai fait la même chose pour mes produits de beauté. Le problème est que chez moi, tout ou presque se voit. Alors pour faire honneur à ceux qui restent pour la prochaine saison, je les ai posés sur une petite serviette en lin brodée, c'est parfaitement inutile, mais ça fait joli (gratification).


et mis des petites serviettes pour les mains, le visage, dans un panier.



En passant, (rien à voir), un petit truc que je fais depuis quelque temps. J'adore les écharpes et pour ne pas qu'elles soient trop entassées sur des étagères, mal pliées, maltraitées, froissées, je les pends sur des cintres (et par couleurs, s'il vous plait, ça repose l'oeil, donc l'esprit) : 


Idem pour les t-shirts. Enfin, ceux que j'aime bien, ceux qui se voient.

On peut en mettre plusieurs sur un même cintre, gain de place donc.

(Pas du tout d'accord avec la méthode de Marie Kondo, la papesse du rangement thérapeutique, qui conseille le rangement vertical pour les T- shirts, les jeans etc... Parce que les vêtements doivent être tout froissés, et ça, ça me chiffonne...)

Sans transition, j'essaie, sur mon bureau, de ne garder que ce qui est
joli : là encore, Hema et Ikéa me sont d'un grand secours.




Et quand ça ne l'est pas...


 Je jette, (les feutres desséchés, les vieux Stabilos, les crayons sans âge);
je cache et je compartimente.


Finalement, je me suis dit, tout  au long de ce week-end de rangement furieux que ranger, c'est presque exclusivement jeter et compartimenter. 

Sur le site onrangetout.com/, on trouve toutes sortes d'organisateurs de tiroirs, de séparateurs et autres merveilles pour les fées de l'ordre : 

A défaut, j'utilise des couvercles de boites de toutes sortes... C'est gratuit et tout aussi efficace.



Et puis je vous signale ces idées de reconversion de porte-revues trouvées sur un site (plus pratique qu'esthétique, mais il y a de bonnes idées, merci Isabelle!!)


http://www.comment-economiser.fr/21-utilisations-porte-revues-organiser-la-maison.html


-

Pour cacher une Box





J'ai trouvé celui-ci que j'aime bien sur le site de La Redoute (14€90) : 

Et puis bien évidemment la méthode de la célébrissime Marie Kondo. 
( Je ne suis pas d'accord sur tout avec elle, (voir plus haut) : elle suggère de ne pas ranger par petites étapes, mais d'y consacrer une semaine entière. Qui peut, ou veut, passer UNE SEMAINE entière à ranger??!!!! Ou plusieurs week-ends d'affilée, idem. Je pense qu'une journée pour ranger une pièce ou un domaine (les papiers par exemple), c'est déjà bien, sinon, on ne le fait pas et on se sent coupable. Mais elle a le mérite d'avoir élevé le rangement au rang de thérapie universelle.)
Et aussi la méthode "Fly Lady", un peu mystique à mon goût, mais dans tout, il y a quelque chose à prendre, (vous trouverez beaucoup de choses sur ces deux méthodes en tapant leurs noms).

Et j'ai terminé par quelques gouttes de mon produit phare, l'huile essentielle de lavandin.



J'en mets partout : dans l'eau pour vaporiser le linge, par terre avant de laver le sol, dans les toilettes, dans la douche. Ça sent bon, c'est antiseptique, bref, c'est parfait.

Et voilà!!!!

J'attends vos trucs, vos suggestions, vos remarques et vos critiques.

Très bonne semaine à vous toutes.

 Posté le 27 février 2017 sur "Chez moi"